CNT

CNT's picture
Chaire Nycole Turmel sur les espaces publics et les innovations politiques
About this Member 

The description of this member is only available in French. 

À propos de ce membre 

La Chaire Nycole Turmel sur les espaces publics et les innovations politiques stimule la recherche et la concertation de chercheur-es intéressé-es par la transformation des espaces publics et l’émergence des innovations politiques dans les Amériques; et ceci, en vue de susciter des interventions, fondées sur une recherche rigoureuse, dans le débat public.

Création de la Chaire

L’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) est à l’origine de la création de la Chaire. Comptant 165 000 membres au Canada, principalement dans le secteur public, mais aussi de plus en plus dans le domaine universitaire, l’AFPC prône un engagement de développement du bien public. La Chaire porte le nom de Nycole Turmel, en hommage à l’ancienne présidente nationale de l’Alliance. En effet, Mme Turmel a été la première femme élue à ce poste qu’elle a occupé de 2000 à 2006. Durant ces deux mandats, elle a entre autres mené de front le dossier de l'équité salariale qui a pris fin avec un règlement de plusieurs milliards de dollars en faveur des employés fédéraux. Reconnue au Québec et au Canada pour son engagement civique, Mme Turmel agit depuis sa retraite de l’AFPC comme représentante des retraités de la fonction publique pour la campagne Centraide; elle est vice-présidente du comité de l’Ombudsman de la ville de Gatineau; et elle est membre du comité de gestion des actifs financiers Fonds de Solidarité de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec. De par ses activités personnelles et professionnelles, Nycole Turmel incarne les processus de développement des espaces publics et d’innovation politique qui informent les activités de recherche de la Chaire qui porte son nom.

Objectifs

La Chaire Nycole Turmel sur les espaces publics et les innovations politiques poursuit les objectifs suivants :

• Développer une recherche approfondie et rigoureuse sur les transformations des espaces publics dans les Amériques

• Identifier et analyser les innovations politiques émergentes et les mouvements qui les portent

• Favoriser la concertation et l’échange entre chercheurs universitaires et acteurs sociaux

• Assurer la diffusion des connaissances auprès des praticien-nes

• Intégrer de jeunes chercheur-es dans les activités de recherche, analyse et diffusion.