interpares

interpares's picture
Inter Pares
About this Member 

The name Inter Pares means “among equals” in Latin, and reflects our belief in the equality of people, North and South. Inter Pares was founded in 1975 on a commitment to address conflict and injustice in Canada and around the world. We believe that this is our responsibility as Canadians, and that we must do so by collaborating with and supporting the struggles for justice of people around the world.

This means that we do not have overseas offices, or public profile in the other countries where we work. Instead, we relate to organizations and activists working in their own countries to confront injustice, helping them strengthen their work so they can occupy the political space that belongs to them. We are also concerned with our role as Canadians in sustaining injustice abroad – through the foreign policies of our government, the behaviour of our companies overseas, the roles we play as individuals and civil society in a globalized world – and believe it is our responsibility to address these issues, while also confronting inequality and injustice here at home.

À propos de ce membre 

Le nom d’Inter Pares signifie « entre égaux » en latin et reflète notre conviction dans l’égalité entre les peuples, au Nord comme au Sud. Inter Pares a été créée à partir de notre engagement pour lutter contre les conflits et les injustices au Canada et dans le monde. Nous croyons que c’est notre responsabilité, en tant que Canadiennes et Canadiens, et que nous devons faire le tout en collaborant et en appuyant les personnes qui luttent en faveur de la justice à travers le monde.

Cela veut dire que nous n’avons pas de bureau outremer, ou une représentation publique dans les autres pays où nous travaillons. Nous préférons plutôt être en lien direct avec les organisations et les personnes qui militent dans leur propre pays pour faire face à l’injustice, en les aidant à renforcer leur travail et en leur permettant de s’approprier les espaces politiques qui leur appartiennent. Nous sommes également préoccupées par notre propre rôle, en tant que Canadiennes et Canadiens, à soutenir des injustices à l’étranger – par l’entremise des politiques étrangères de notre gouvernement, du comportement de nos compagnies oeuvrant outremer, ainsi que par l’entremise des rôles que nous jouons comme individus et société civile dans un monde globalisé – et nous croyons qu’il est de notre responsabilité d’aborder ces enjeux tout en confrontant les inégalités et les injustices, ici chez nous