Rapport de la Conférence : Favoriser un Environnement Porteur

Après le lancement du rapport mardi, le 23 avril 2019 au Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne de l’Université d’Ottawa, celui-ci est maintenant disponible en ligne.

Le rapport résume les aboutissements plus importants de la conférence de Voices-Voix « Favoriser un environnement porteur pour la société civile : démocratie et dissidence » qui a eu lieu le 20 octobre 2017 à l'Université McGill.

La conférence a regroupé des personnes provenant d’organisations syndicales, gouvernementales et de la société civile ainsi que du milieu étudiant. Les thèmes abordés ont inclus : l’évolution mondiale de la société civile ; la modernisation du cadre règlementaire des organismes de bienfaisance au Canada ; la sécurité nationale et l’impact des mesures sécuritaires sur l’environnement dans lequel évolue la société civile ; et le débat émergent au sujet des espaces sûrs (safe spaces) et leur relation avec la liberté d’expression, le militantisme et la dissidence.

Le rapport commence par une introduction de Pearl Eliadis, avocate, droits humains chez Eliadis Law Office, suivi par les points importants des panels :
1.    Pourquoi favoriser un environnement porteur pour la société civile?
2.    Le Canada favorise-t-il l’environnement porteur de sa société civile?
3.    Sécurité nationale et société civile
4.    Espaces sûrs ou « espaces pour soi » ? Table ronde sur le pluralisme, la liberté d’expression et la liberté académique
5.    Exposé public: La société civile est-elle en péril ? : Perspectives internationales

John Packer, directeur du Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne de l’Université d’Ottawa, a écrit les observations finales qui conclurent le rapport.

Le rapport est disponible ici