Statistique Canada

Statistique Canada

Les faits

Le formulaire long du recensement de Statistique Canada a été aboli conformément aux instructions du gouvernement malgré les protestations de tous les secteurs de la société et le témoignage de deux statisticiens en chef pour qui le nouveau recensement volontaire n'aboutira qu'en renseignements statistiques inutiles.

La justification officielle du gouvernement est que cette nouvelle mesure protègerait ainsi davantage la confidentialité bien que toute information est rendue anonyme par le formulaire long, ne pouvant donc être retracée.

En signe de protestation, le statisticien en chef, Dr Munir Sheikh (Ph. D en économie), a démissionné de son poste.

En 2012, l'analyste économique en chef de Statistique Canada, Philip Cross, a également démissioné en faisant part de ses inquiétudes par rapport au fait que les débats internes à Statistique Canada soient étouffés sur la question du formulaire long du recensement. 

Contexte :

La Constitution canadienne établit l’obligation légale pour un recensement et place cette obligation sous la juridiction fédérale. Les données statistiques offertes par les recensements obligatoires représentent une source d’information fiable et solide en matière de fonctionnement de la société. Elles permettent d’identifier les tendances sociales et les secteurs préoccupants de la société. Elles influencent les décisions politiques en nous fournissant l’information nécessaire pour prendre des décisions précises et éclairées.

Des données statistiques fiables pour tous les secteurs de la société soutiennent aussi les décisions du gouvernement en ce qui concerne la lutte contre la pauvreté et la réduction de la marginalisation des groupes désavantagés. Mesurer l’égalité nécessite des données statistiques fiables, à long terme et fréquemment répétées pour qu’on puisse vérifier si on a fait du progrès.

Sans des données statistiques, ces tendances ne sont pas vérifiables.

Des experts internationaux ont sonné l’alarme du manque d’indépendance de Statistique Canada. L’Association du barreau canadien et le Barreau du Québec ont opposé l’abolition du long questionnaire obligatoire de Statistique Canada. Des groupes francophones et autochtones en ont fait de même.

Emploi ou fonction

Statistique Canada fournit des données sur l’économie, la société et le recensement.  

Portée et conséquences

  • Érosion des débats bien informés et démocratiques.
  • Perte de données statistiques fiables, solides et pertinentes dans le domaine des politiques publiques concernant l’état de la société canadienne.
  • Perte de notre capacité d’évaluer le progrès des droits d’égalité sur des questions telles que l’éducation et le logement.
  • Incapacité de répondre aux exigences internationales afin d’offrir des preuves de la réalisation des droits économiques et sociaux.
  • Un impact négatif énorme sur les capacités des gouvernements, des entreprises, des forces de police (etc.) à effectuer adéquatement leur travail.