alternatives

Portrait de alternatives
Alternatives
About this Member 

Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l'équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde.

Depuis sa création en 1994, Alternatives a entrepris des centaines de projets dans plus de 30 pays. Ces projets sont toujours exécutés dans un esprit de solidarité avec un partenaire local, en prenant soin de ne pas lui « imposer » la meilleure solution et de ne pas quitter le pays sans avoir transféré les compétences essentielles qui assureront le développement durable. Un grand nombre de ces projets ont été exécutés grâce à un programme international de stages très efficace, en partenariat avec le Ministère des Relations internationales du Québec et d'autres organismes, ce qui a permis à plus de 1000 stagiaires de participer aux projets d'Alternatives.

L'organisation a aussi toujours été à l'avant-scène en matière de création d'espaces où des idées progressives liées à la solidarité internationale et les communications peuvent être discutées ouvertement. Par exemple, elle a contribué à lancer le mouvement de forums sociaux – y compris le Forum Social Mondial – ainsi que des forums régionaux tels que Forum social Québécois en 2009. Alternatives a également été l'organisateur clé de sommets populaires tels que le Sommet des peuples à Québec en 2001.

À propos de ce membre 

Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l'équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde.

Depuis sa création en 1994, Alternatives a exécuté des centaines de projets dans plus de 30 pays, dans un esprit de solidarité et avec un partenaire local. Alternatives s'assure de ne pas imposer à ses partenaires sa vision de ce qu'est la meilleure solution, et de quitter le pays en ayant transféré les compétences essentielles qui assureront le développement durable. Un grand nombre de ses projets ont été exécutés grâce à un programme international de stages très efficace, en partenariat avec le Ministère des Relations internationales du Québec, d'autres organisations et des organismes gouvernementaux, ce qui a permis à plus de 1000 stagiaires d'y participer.

L'organisation a toujours été à l'avant-scène en matière de création d'espaces où les idées progressistes liées à la solidarité internationale peuvent être discutées ouvertement. Par exemple, elle a contribué à lancer le mouvement de forums sociaux – y compris le Forum Social Mondial et des forums régionaux tels que Forum social Québécois de 2009 – et a été l'organisatrice clé d'événements populaires tels que le Sommet des peuples à Québec en 2001.