Elizabeth contre Goliath

Elizabeth May

Par Manon Cornellier, Le Devoir, 6 juin 2012

Malgré ses longs états de service à la tête du groupe écologiste Sierra Club, Elizabeth May ne se préparait pas à se lancer en politique en 2006. […] Tout a basculé le soir de l'élection du 23 janvier 2006. La victoire de Stephen Harper venait, comme elle l'a souvent dit, de changer sa vie.

Craignant de voir 20 ans de travail réduits à néant par le premier ministre le plus anti-environnement à ses yeux, elle a décidé de plonger et de briguer la direction du Parti vert, qu'elle a gagnée en août 2006. " [...]

Comme elle ne fait partie d'aucun comité, elle a le droit, par exemple, de soumettre des amendements pour modifier des projets de loi une fois que ceux-ci reviennent à la Chambre après étude en comité. Elle s'en est prévalue à plusieurs occasions, obtenant chaque fois, comme l'exige la procédure, l'appui d'un autre parti, habituellement le Parti libéral ou le Bloc québécois. Et quand elle voulait forcer la tenue d'un vote par appel nominal sur ses amendements, exigeant que chaque député se lève, elle a encore pu compter sur leur soutien. (Après l'étude en comité, les autres partis peuvent aussi présenter certains types d'amendements pour, par exemple, retirer des articles d'un projet de loi et, pendant des heures, forcer un vote sur chacun d'eux, ce que le Nouveau Parti démocratique s'apprête à faire dans le cas du C-38.)

La partisanerie, ce n'est pas le truc d'Elizabeth May. Elle tend la main à tous, est prête à travailler avec quiconque partage ses préoccupations. Cette règle vaut plus que jamais, croit-elle, dans la bataille contre l'éléphantesque projet de loi C-38, qui est devenu son combat de tous les instants. " C'est encore pire que tout ce que j'imaginais. [...] Et la partisanerie serait notre pire ennemi [dans ce contexte] ", dit-elle en entrevue. C'est d'ailleurs dans cet esprit non partisan qu'elle a proposé lundi à tous les députés de l'opposition de porter un carré noir sur carré blanc en signe de protestation.

Pour lire l'article en entier, cliquer sur le lien ci-dessous. 

Photo: Adrian Wyld/PC

Lien

Enjeux