Liberté de presse et contrôle de l'information

La liberté de presse entravée par le gouvernement Harper

Par Jean-François Simard (Université du Québec en Outaouais), Marc-François Bernier (Université d'Ottawa), Jean-Claude Rivest, (sénateur), Robert Keaton (ancien président d'Alliance-Québec), Julius Grey, (avocat), et Vincent Lemieux (Université Laval); Le Devoir, 5 janvier 2008

[…] Depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2006, le premier ministre du Canada, Stephen Harper, manifeste une attitude à l'égard des médias qui a pour conséquence directe d'entraver la liberté de presse et de priver les citoyens de leur droit à une information de qualité.

Une nouveauté dans notre histoire politique canadienne: les journalistes doivent désormais s'inscrire pour espérer poser leurs questions, après quoi leur sort dépend du bon vouloir de l'attaché de presse. […]

M. Harper a pris l'initiative de procéder à l'annonce de plusieurs grandes politiques publiques à l'extérieur de la capitale fédérale. […] Pour des raisons financières, seuls les grands médias peuvent dépêcher des journalistes pour couvrir ce type d'événement.

Pour l'article en entier, cliquez sur le lien ci-dessus.

Photo: Le Devoir

Lien

Enjeux