Réponse du Parti vert à la lettre de Voices-Voix

Réponse du Parti Vert du Canada à la lettre de Voices-Voix

Par le Parti Vert du Canada, 24 mars 2011

Chère coalition Voices-Voix,

D’abord, permettez-moi de vous remercier d’avoir mis en commun vos efforts pour lancer cette initiative.

Votre coalition regroupe des organismes de développement, des syndicats et des défenseurs de la justice sociale, des droits de la personne et de la paix parmi les plus respectés au Canada. Bravo.

Les questions que vous soulignez dans votre déclaration recoupent des positions déjà adoptées par le Parti vert du Canada. Par exemple, nous sommes à ce jour le seul parti politique fédéral à réclamer une enquête publique transparente sur les mesures de sécurité prises lors des sommets du G8 et du G20. Il faut enquêter sur l’abus des libertés civiles et sur ce qui semble être une tendance à l’abus transportée d’un sommet à l’autre.

Au cours des cinq dernières années, nous avons sans cesse dénoncé l’acharnement du gouvernement contre les organisations féminines. Le niveau de financement est peut-être demeuré inchangé, mais les budgets des groupes qui luttent contre les causes premières de l’inégalité et de la pauvreté chez les femmes ont été amputés. J’aurais aimé voir le rétablissement de la Commission de réforme du droit du Canada et le Programme de contestation judiciaire inscrits à votre programme. Les verts réclament tous les éléments d’imputabilité énumérés par Démocratie en surveillance. Sous ce gouvernement, l’accès à l’information est devenu la « liberté de ne pas informer. » C’est le gouvernement le plus secret de toute l’histoire du Canada.

Les verts réclament depuis longtemps un processus public transparent pour contrer les nombreuses menaces pour notre démocratie : la concentration excessive des pouvoirs au Cabinet du Premier ministre et, dans la même veine, le mépris du gouvernement minoritaire conservateur pour les institutions et les traditions au cœur de la démocratie parlementaire ainsi qu’un examen approfondi de notre système de scrutin et du rôle du Sénat. Nous avons également réclamé des mesures concrètes pour faire contrepoids au niveau élevé de concentration et de contrôle des médias par les grandes entreprises. Cette question touche directement la santé de notre démocratie.

Puis-je également mentionner que je suis outrée des compressions subies par la Fédération pour le planning des naissances, le Centre international MATCH et KAIROS. L’étroitesse d’esprit idéologique de ces compressions budgétaires doit être révélée au grand jour et le financement rétabli.

Bien que le consortium des médias n’ait encore rien confirmé, je m’attends à participer aux prochains débats des chefs. Je vous promets de faire tout en mon pouvoir pour faire entendre vos voix en insistant sur ces questions pendant les débats.

Sincèrement,

Elizabeth May, O.C.

Chef, Parti vert du Canada

 


 

Note: Lisez la lettre de la Coalition Voices-Voix aux Dirigeants des partis ici.

 

Le logo provient du site du Parti Vert

Lien

Enjeux