Un mépris inquiétant de M. Harper pour les institutions démocratiques

Le gouvernement Harper méprise les institutions démocratiques.

Par Cyberpresse, 25 avril 2011

 
Il y a des situations exceptionnelles où les constitutionnalistes sont à notre sens justifiés d'intervenir dans le débat politique, au premier rang desquelles figure la défense des «règles du jeu» politique, de nos institutions démocratiques, bref, de la Constitution.
 
Le mépris des institutions démocratiques dont ont fait montre le parti et le gouvernement sortant de Stephen Harper n'a pas été constaté que par nous, mais aussi par plusieurs instances au terme desquelles ceux-ci ont été reconnus coupables de malversations démocratiques. Sous la gouverne de M. Harper, le PCC a été reconnu coupable de fraude électorale. Quant au gouvernement, il l'a été d'outrage au Parlement, ce qui est sans précédent dans l'histoire de notre parlementarisme et se situe en grande partie à l'origine de la présente période électorale...

Photo: Adrian Wyld/PC

Lien

Enjeux