Faire la promotion du terrorisme devient une infraction criminelle

Par Hélène Buzzetti, Le Devoir, 31 janvier 2015

Le projet de loi C-51 déposé vendredi à la Chambre des communes instaure un tout nouveau type de crime au Canada : celui d’encourager le terrorisme par la parole et les écrits. Des spécialistes en droit s’interrogent déjà sur les dérapages qui pourraient survenir. 

Étude de cas no. 106: Loi sur l'intégrité des élections

De nouveau sur notre site aujourd'hui: « Loi sur l'intégrité des élections ». Dans notre 106e étude de cas, nous examinons l'impact de ce projet de loi sur le droit à voter.

Étude de cas no. 104: PEN Canada

Qu'est-ce qui arrive quand un champion de la libre expression pose des questions à propos des vérifications des organismes de bienfaisance par l'Agence de revenu du Canada? Particulièrement si vous exprimez des inquiétudes sur le fait que les vérifications semblent viser surtout des organismes progressistes? Dans le cas de PEN Canada, vous devenez la cible d'une vérification également.

Étude de cas no. 102 : Services universels de garde à l'enfance

Vous posez-vous des questions sur le débat récemment relancé sur l'établissement d'un système de service de garde à l'enfance pancanadien et subventionné par l’État ? Si oui, ne manquez pas notre plus récente étude de cas, publiée aujourd'hui. Dans ce rapport, nous analysons l'échec de la « Prestation universelle pour la garde d’enfants » du gouvernement conservateur, en ce qui concerne l'amélioration de l'accessibilité et la qualité des services de garde à l'enfance au Canada.

Rapport no. 101: Oxfam

Aujourd'hui, Voices-Voix publions rapport no. 101, sur Oxfam Canada, «l'élimination de la pauvreté» et la bureaucracie odieuse imposée sur les OSBL et les organismes caritatives. Un extrait:

Voices-Voix publie sa 100e étude: Les organismes caritatifs canadiens et l'Agence du Revenu du Canada

Montréal, le 11 décembre 2014. Voices-Voix, aujourd'hui, publie sa 100e étude de cas. Ce nouveau rapport avertit les Canadiens et Canadiennes que l'examen sélectif des organismes caritatifs pose une menace à la liberté d'expression, à la démocratie et la transparence gouvernementale au Canada.

Ottawa songe à punir la glorification du terrorisme

Par Hélène Buzzetti; Le Devoir, 30 octobre 2014

Le crime de pensée terroriste pourrait bien être instauré au Canada. Le ministre de la Justice, Peter MacKay, a confirmé la rumeur voulant que le gouvernement conservateur songe à ériger en infraction le fait de glorifier un attentat sur Internet. Mais déjà, les commissaires à la protection de la vie privée au Canada mettent en garde Ottawa contre la tentation d’aller trop loin au nom de la sécurité. (...)

Pages